Production (suite)
Si le cochon fut longtemps le compagnon du caveur, il est aujourd’hui complètement supplanté par le chien et ne demeure qu’à titre folklorique, d’autant plus que, très friand du produit – à la différence du chien qui se contente d’un petit bout de fromage en guise de récompense – il serait une concurrence pour l’humain qui le tient en laisse ! Du reste, ses cousins les sangliers font souvent des dégâts dans les truffières ! Il en existe de deux sortes : les spontanées, généralement au pied de chênes, et celles des plantations faîtes avec des arbres mycorhizés, le plus souvent des chênes (pubescents ou verts) ou des noisetiers.
2