Huile de truffe
huile de truffe

Une huile de truffe est éphémère, elle s’abime rapidement. Par conséquent, il ne faut jamais en acheter car ce sera forcément une huile parfumée à un arôme artificiel, même s’il est écrit « naturel » sur le flacon, et c’est franchement … « pas bon » ! Préférons par conséquent la préparation de petits flacons.
Il faut choisir une huile neutre, de pépin de raisin ou de tournesol par exemple. A densité aromatique correcte, 200 grammes de truffe du Périgord conviennent pour 1 litre d’huile où l’on ajoute une pincée de sel. Le produit est utilisable au bout de 48 h de réfrigérateur et en tout cas, la macération ne doit pas excéder 4 jours. La truffe est immédiatement récupérable pour tout autre usage en « frais ». Pour garantir la meilleure conservation possible de cette huile – jamais plus d’un mois – il est préférable de récupérer la truffe ou les morceaux de truffe en filtrant l’huile dans une passoire très fine.
Idéal pour réaliser une vinaigrette pour la salade sur laquelle on pourra justement utiliser les morceaux de truffe récupérés en copeaux sur les assiettes de salade. L’huile non utilisée, à condition d’être hermétiquement fermée, peut-être conservée au congélateur 6 à 12 mois.